Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

THEÂTRE

26 novembre de 20 h 30 min à 22 h 30 min

10€

LA COMPAGNIE MARBAYASSA PRESENTE :

                                                                              Gibraltar

Jules Soguira Gouba et Bachir Tassembedo ont rencontré Salif à Ouaga… Il est de ceux qui veulent partir, de ceux qui croient: « En France, la pluie ne gâte pas la farine »… Alors Jules et Bachir m’ont présenté Salif. On a travaillé, comme des forcenés. Plus tard sont arrivés le père, Jack, Ray Charles et Moussa le boutiquier. La danse s’est imposée dès le début, élément fondateur du spectacle. Elle caresse ou elle frappe, elle soulève les grains de sable et se blesse aux barbelés de Ceuta.               

 Guy Giroud

 Gibraltar est une œuvre originale pour sa forme théâtre et danse, pour sa transversalité, pour son point de vue depuis Ouagadougou, pour sa sincérité et l’émotion qu’elle provoque. Une histoire d’hommes, sans jugement. On rit, on pleure…

Une équipe d’artistes

Guy Giroud est le metteur en scène de la Compagnie Marbayassa depuis 8 ans. On lui doit les adaptations et les mises en scène de : Candide l’Africain, Bâada le Malade Imaginaire, Antigone i ma kou.

Jules Soguira Gouba est un des comédiens les plus talentueux de sa génération au Burkina. Il est aussi formateur dans la Compagnie Marbayassa et au Centre de Développement Chorégraphique. Plusieurs fois nominé pour le Lompolo du meilleur acteur au Burkina.

Bachir Tassembedo fait partie de cette nouvelle génération de danseurs-chorégraphes qui bousculent les traditions et s’inscrivent dans un parcours résolument moderne. Il est également devenu un excellent comédien, mettant à profit dans son jeu son sens du corps et du rythme. Il est juré dans de nombreux concours de danse.

Ecriture et mise en scène :                                         Guy Giroud

Chorégraphie :                                                                                             Bachir Tassembedo

Comédiens Danseurs :                                                    Jules Soguira Gouba et Bachir Tassembedo

Décors et costumes :                                                       Danielle Giroud-Poude et Georges Riolo

Des Personnages :

Salif, jeune Ouagalais rêve de partir en Europe. Désœuvré,  fils d’une famille aisée, il vit cette solitude propre à l’adolescent, il se sent mal aimé, différent. Il découvrira son histoire lors d’une rencontre d’homme à homme avec son père.

Moussa est revenu à Ouagadougou, après ce long voyage que fait tout migrant candidat au passage clandestin en Europe. Il a croisé Jack et avec lui Joséphine la congolaise et le syrien Bilal. Il a rencontré « le Sénégalais » à Gibraltar : « on est les rois du monde, mon frère, on est en Europe… » Il a vécu le racisme et les sévices corporelles en Lybie. Son choix du retour pour une vie de boutiquier est incompréhensible pour Salif.

Soguira, le père de Salif, handicapé-aveugle sent ou plutôt ressent le malaise de son fils. Il vit dans la peur et la souffrance de cette place qu’occupe toute personne handicapée dans la société. Il va dévoiler à Salif sa naissance, il parlera de son amour pour Coumba sa mère.  Réussira-t-il à retenir Salif ?

Jack,   fait ce long voyage de l’exil depuis quatre ans. Il a donné à Moussa le courage de continuer, de traverser les déserts, de supporter la faim, le froid et la peur… Il connaît la souffrance des hommes, il sait sa mort prochaine, Jamais il ne renonce, pour lui, pour Moussa, pour sa sœur Fatoumata, malade et condamnée. C’est lui qui permet à Moussa de passer les barbelés de Ceuta. C’est le vrai passeur, le compagnon de route, le grand frère.

Un frère, le Sénégalais est un migrant rencontré par Moussa après le passage de Ceuta.

 Ce spectacle présenté à des publics divers, tout public, scolaires (collégiens ou lycéens) reçoit le même accueil ému et émerveillé, le même intérêt constaté lors des discussions qui suivent le spectacle.

« la danse c’est de la poésie, elle émeut… » une lycéenne de lycée professionnel à Andrézieux-Bouthéon.

« vous m’avez redonné du courage pour continuer à aider les migrants qui passent le mont Genèvre pour arriver d’Italie. » Sylvie enseignante à Briançon.

« Ce spectacle est une histoire entre Salif et son père. Il nous emmène là-bas. Il laisse le spectateur libre de faire son voyage » une spectatrice en juillet 2018 à Avignon.

OuakaTrame Théâtre- OTT  – Compagnie Marbayassa

Contact : Théâtre de la Trame

– 22 rue de l’ancien pont- 42170 Saint Just Saint Rambert

Siret : 750 711 053 00017 – APE : 9001Z              Téléphone :  0033 (0)6 82 83 99 40

www.compagnie-marbayassa.com              email :  compagniemarbayassa@gmail.com

 

 

Détails

Date:
26 novembre
Heure :
20 h 30 min à 22 h 30 min
Prix :
10€

Lieu

Théâtre Charles Vauchez
13 rue du Magasin
Censeau, 39250 France

Organisateur

Anim’Censeau
Téléphone :
03 84 51 34 82
E-mail :
alain.girard172@orange.fr
Voir le site Organisateur